Humeurs

Aide aux soignants

Couture Addict !

J’ai cousu ma 1ère sur-blouse pour les soignants ! Yes !!

Enfin, je repasse à l’action, non pas que je m’ennuyais ou que je ne faisais rien bien sûr !

Mais je me sens un peu plus utile… et je couds, ce qui fait partie de mon activité professionnelle !

Au début du confinement, j’ai beaucoup proposé des créations, des tutos, des ateliers en ligne avec des LIVE sur Facebook ou sur Instagram. Certains sont encore visibles et vous pourrez faire dés décos de Pâques ou apprendre les bases de la calligraphie par exemple !

Avec le temps, la couture me manquait, il faut bien l’avouer. Mais sans date de sortie, sans possibilité d’aller à la rencontre des mes clientes, des mes followers sur les marchés de créateurs, c’est compliqué de se projeter…

En effet, à ce jour, on ne connait pas la date du dé-confinement, ni ses modalités !

Pour moi, Ce n’est pas facile, si je ne peux pas vendre en dehors des ventes en ligne sur les eshops, pour savoir quoi coudre et comment. Les magasins de tissus sont fermés, il faut faire avec le stock. J’en ai un peu d’avance, mais quels articles plus que d’autres ?

Comme la date de fin n’est pas annoncé ni les modalités, nous ne savons pas aujourd’hui si nous pourrons refaire des marchés de créateurs, foires artisanales… avant l’été, durant cet été et ensuite… Est ce que les marchés de Noël vont avoir lieu ?

Bref, c’est assez difficile de se projeter et de se lancer dans des créations et accessoires !

Pour ne pas perdre la main et me rendre utile, j’ai postulé pour coudre des sur-blouses et des masques. Certaines de ces actions sont bénévoles, on me fournit me matériel. D’autres seront rémunérées. Et franchement, cela fait du bien tant au moral qu’au porte-monnaie !

Je dois vous dire en aparté qu’à ce jour, je ne coche aucune case. Je ne peux pas toucher d’indemnités journalières si je m’arrête pour garder mon fils de – de 16 ans. Je n’ai pas pu demander la prime pour le TPE (toutes petites entreprises) car mon CA du mois de mars 2020 est inférieur de 27%, il fallait -50% minimum ! Je ne me plains pas, c’est juste un constat…!

Nous sommes en bonne santé, c’est le principal !

Alors, je suis heureuse et fière de pouvoir contribuer à ma manière à l’effort de… Au moins, cela m’occupe et je me sens UTILE !

Ne vous moquez pas pour la photo, je voulais vous montrer la 1ère sur-blouse…!

Ce sont des draps, qui sortent de la blanchisserie (lavés) je les coupe et couds selon un patron qu’on m’a donné et je les donne aux soignants via le réseau mis en place. Les sur-blouses seront relavées avant d’être distribuées aux soignants pour respecter les gestes barrières et les normes d’hygiène.

Pour les masques, j’ai enfin trouvé un modèle, qui me correspond, car je peux utiliser du coton, d’ailleurs, je vais utiliser les chutes des draps. La personne du réseau m’a autorisé à le faire. Pour une créatrice #zérodéchet c’est mieux !

Je n’arrivais pas à me résoudre à coudre des masques avant d’avoir trouvé ce modèle, qui est mis en place par l’AFNOR. D’abord parce que je n’avais pas les bons tissus et aussi parce que j’avais peur de tout ce qu’on pouvait lire, et son contraire, sur l’efficacité des masques.

Donc je vais coudre des masques barrières, qui bloquent les postillons. Ils doivent être changé régulièrement, ne pas être remis une fois enlevé et être lavés à 60° ou 90°.

CE NE SONT PAS DES MASQUES MEDICAUX !!

J’espère que mes sur-blouses aideront les soignants, je leur souhaite plein de courage et je leur dit MERCI !

 

Partagez / Share !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.